Exercices

Chimie
3ème

Physique
3ème

Mathématiques
3ème

Mathématiques
3ème

Français
3ème

Chimie
3ème

Philosophie
Terminale Toute série

Français
Seconde Première Terminale L L1 L'1 L2 LA S S1 S1A S2 S2A S3 S4 S5 G T T1 T2 F F6 Toute série

Français
Seconde Première Terminale L L1 L'1 L2 LA S S1 S1A S2 S2A S3 S4 S5 G T T1 T2 F F6 Toute série

Français
Seconde Première Terminale L L1 L'1 L2 LA S S1 S1A S2 S2A S3 S4 S5 G T T1 T2 F F6 Toute série

Voir plus de cours (37)
Recherchez des exercice
Ajoutez un exercice
Concours
Examens
Groupes de travail
Enseignants, élèves, étudiants et professionnels, apprendre devient facile. Les ressources didactiques doivent être accessibles à tous ; partagez toutes ressources susceptibles d'apporter sa partition à la réforme des techniques éducatives au Sénégal. Publiez ici vos cours, exercices, sujets d'examens et de concours. Aidez d'autres personnes en proposant des corrections. Critiquez, commentez et posez vos questions sur divers cours, exercices, corrections, sujets d'examens et de concours publiés par d'autres membres du site. En partageant vos expériences d'un concours ou examen, ce sont des milliers d'élèves, d'étudiants, d'enseignants et de professionnels à travers tout le territoire national que vous aidez à mieux se préparer à ces différentes épreuves. Vous trouverez sur ce site une énorme base de données de cours, à tous les niveaux de l'enseignement, des exercices et corrections, des sujets et corrigés de concours et d'examens, des conseils et recommandations, des guides pédagogiques, fiches pédagogiques et un forum de discussion pour les enseignants, les programmes officiels en vigeur de l'enseignement au Sénégal, l'annuaire des institutions et organisations en charge de l'enseignement, un repertoire des établissements scolaires et universitaires publics ou privés agréés par l'Etat, des conseils d'orientation dans le choix de filières et d'options d'études, des offres de bourses d'études nationales et internationales, les études à l'étranger, des offres et demandes de soutiens scolaires, des offres de stages et d'emplois. Rejoignez vite le 1er réseau éducatif du Sénégal!
Cycle élémentaire
Cycle moyen
Cycle secondaire
Supérieur
Professionnel
0 cours
0 exercice
0 correction
0 exercice
0 correction
0 exercice
0 correction
0 correction
0 correction
0 cours

Se souvenir de moi?
Espace Enseignants | Programmes de l'enseignement | Institutions | Ecoles & universités | Conseils d'orientation | Bourses d'études | Etudier à l'étranger | Soutien scolaire / cours particuliers | Stage / emploi

Microéconomie
1ère année / Economie /

Date d'ajout du coursAjouté le 26/11/2013 à 06h47min21s

Ce cours a été vu par 49 membres et 541 visiteurs simples
1 lecteur est actuellement en ligne ( 0 membre et 1 visiteur simple )

Photo de l'auteur du cours

Cours ajouté par:

Mamadou KAMARA
Chercheur

ami

Dakar ( Sénégal )
LES PRÉFÉRENCES DU CONSOMMATEURS

Les préférences du consommateur


L'étude des préférences permet de voir comment et pourquoi les gens préfèrent tel bien qu'un autre.

Dans une économie où il y a n biens, le consommateur peut combiner des quantités de chacun de ces n biens (paniers de biens).

Une telle combinaison est appelée : Panier de biens (ou panier de consommation).

Un panier de consommation est donc par définition une liste de quantités d'un ou de plusieurs biens.

L’ensemble de tous les paniers possible forment l'ensemble de consommation de consommateur. Il peut être préféré à un autre panier de consommation contenant une autre combinaison du bien.

Supposons qu'il existe que deux biens dans l'économie étudiée, le bien 1 et le bien 2 : Un panier de bien comprend donc, une quantité (x1) de bien 1 , et une quantité (x2) de bien 2.

 

1- La relation de préférence du consommateur:

1-1 Définition et propriété générale de la relation de préférences;

On considère un consommateur face à deux biens.

Soient deux paniers de biens A et B appartenant à l'ensemble de consommation.

La comparaison de ces deux paniers A et B peut par exemple conduire le consommateur :

  • à préférer le panier A au panier B (A > B)
  • ou à préférer le panier B au panier A (B > A).
  • Ou encore être indifférent entre ces deux paniers (A ≈ B)
  • A  ≥ B exprime que A est préféré ou équivalent à B.

Chaque consommateur possède sa propre relation de préférence. La relation de préférence est une relation, complète. Réflexible, transitive.

Les préférences d'un consommateur sont rationnelle si et seulement si :

  • La relation de préférence est une relation complète c.-à-d. que le comportement est capable de classer tous les paniers de biens de son ensemble de consommations en les considérants deux à deux, ce qui traduit sa rationalité.
  • La relation de préférences est réflexible c.-à-d. que tout panier est au moins aussi désirable qu'un panier identique (A ≥ A)
  • La relation de préférence est transitive ce qui conduit à écrire que si A ≥ B et B ≥ C, donc : A  ≥ C.

1-2 La propriété d'une relation de préférence "normale'' 

L'hypothèse de non saturation de préférences signifie que le consommateur cherche toujours à consommer plus, de chaque bien ou d'au moins un des deux biens car cela lui apporte toujours plus d'utilité. il ne se trouve donc jamais en état de « satiété ».

B'(x'1,  x'2) > A(x1, x2)

Si x'1 > x1 et x'2 = x2 , si x'1 = x1 , si x2 = x'2  et x'2 > x2

ou encore  x'1 > x1 et  x'2 > x2

L'hypothèse  de convexité de préférences conduit à supposer que le consommateur préfère les paniers de biens diversifiés ou mixtes aux paniers de biens extrêmes.

Cela signifie que dans le cas de deux paniers 1 et B équivalents pour le consommateur, le troisième panier C formé par combinaison linéaire de 1 et de B est au moins désiré que A et B.

Si A≈ B et δ € [0,1] et si c= δA + (1+δ)B.

Alors C ≥A et C≥B

Les préférences sont dites convexe lorsque C >A et C>B.


 

2-La représentation des préférences.

2-1  la définition et les propriétés des courbes d'indifférences normales.

Pour tout panier A, on peut déterminer :

  • L'ensemble des paniers de consommation qui sont préférées au panier A
  • L'ensemble des paniers de consommation pour lesquels le consommateur est exactement indifférent par rapport à A.
  • Graphiquement, l'ensemble des paniers pour lesquels le consommateur est exactement indifférent par rapport à A constitue une courbe d'indifférence (courbe d'iso-utilité)
  • Une courbe d'indifférence est le lieu géométrique de tous les paniers de biens qui procurent la même utilité à un consommateur. Les paniers situés sur cette courbe sont donc considérés comme équivalents par le consommateur.
  • On peut tracer une courbe d'indifférence CI à partir de n'importe quel panier.
  • Il ya une infinité de courbes d'indifférences puisque par chaque point de l'ensemble de consommation passe une et une seule courbe d'indifférence.
  • l'ensemble de ces courbes forme : La carte d'indifférence du consommateur.

2-1-1- Définition d'une courbe d'indifférence:
Une courbe d'indifférence représentent l'ensemble des paniers de biens (x, y) dont la consommation procure exactement le même niveau d'utilité.
La courbe d'indifférence est donc une représentation graphique des préférences d'un consommateur.

 

2-1-2-  exemple de courbe d'indifférence:

On considère le cas de 2 biens, lait et gâteaux.

Les deux points A et B procurent une satisfaction identique.

2-1-3- Les propriétés de courbes d'indifférences:

Propriété 1: Plus les courbes d'indifférences sont éloignées de l'origine plus elles correspondent à des niveaux d'utilité élevée pour le consommateur ; « Cette propriété est une conséquence de l'hypothèse de non-saturation des préférences ».

La satisfaction du consommateur augmente au fur et à mesure que l'on passe à des courbes d'indifférences situées plus haut vers la droite.

Propriété 2: Les courbes d'indifférences sont convexes (décroissantes)

Soient A et B deux paniers équivalents pour le consommateur.

Le panier C, mélange des paniers A et B est situé sur le segment de droite [a, b] est préféré à A et B

 

Propriété 3 : Les courbes d'indifférences sont décroissantes.

Le panier B est strictement préféré à A, B ne peut alors  que se situer sur la même courbe d'indifférence que A cette courbe ne peut être croissante.

 

Propriété 4 : deux courbes d'indifférences ne peuvent pas se couper (ne se rencontrent pas):

Si la relation de préférence est transitive alors les courbes d'indifférences ne peuvent pas se couper.

Si elles se coupaient, un même panier de bien offrirait deux niveaux de satisfaction différents, ce qui est impossible.

2-2- Exemples de courbes d'indifférences particulières:

2-2-1 Le cas de biens parfaitement complémentaires:

  • Deux biens sont complémentaires si la consommation de l'un exige la consommation de l'autre.
  • Des compléments parfaits sont des produits qui sont toujours consommés ensemble dans des proportions fixes.
  • Les courbes d'indifférence ont alors la forme de (L).

Exemple : L'automobile et l'assurance sont des biens complémentaires parfaits ; Une assurance est obligatoire pour une voiture.

2-2-2 Le cas de biens parfaitement substituables.

Deux biens sont substituables s'ils ont les propriétés équivalentes pour le consommateur ; Lorsque le consommateur est prêt à échanger un bien (Coca Cola) par un autre (Pepsi cola) à taux constant, 1 contre 1' sans que cela modifie son utilité, on dit que les biens sont parfaitement substituables et les courbes d'indifférences sont linéaires et décroissantes. 

2-2-3 Le cas d'un bien neutre:

Un bien neutre est un bien dont la consommation n'a pas d'effet sur l'utilité du consommateur.

Les courbes d'indifférence d'un bien neutre sont des droites horizontales ou des droites verticales.

 

 

3- Le taux marginal de substitution TMS:

Lorsque le consommateur passe du panier A au panier B, il substitue deux unités de biens 2 à une unité de bien 1.

  • Le taux de substitution est égal à : TS=Δx2/Δx1.

La convention entre les économistes est d'exprimer ce taux en valeur.

Le TMS (Taux Marginal de Substitution) correspond à la quantité de biens 2 que le consommateur est prêt à céder pour acquérir une unité supplémentaire de biens 1 et obtenir ainsi le même niveau d’utilité.

TMS=Lim   -Δx2/Δx1= -dx2/dx1.
          Δx1→ 0

Le TMS du bien 2 au bien A est donc égal à la quantité du bien 1 que le consommateur est prêt à céder pour obtenir une unité supplémentaire de bien 2, tout en gardant le même niveau d'utilité.

Le TMS varie le long d'une même courbe d'indifférence.

 

Le TMS correspond à la pente, en valeur absolue de la tangente à la CI au point considéré.

Il est décroissant lors d'un déplacement de haut en bas le long de cette courbe.

Pour télécharger un cours, vous devez vous connecter.
Si vous êtes nouveau inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit!

Cours en pdf

(0 exercice lié à ce cours )
0 personne aime ce cours, et vous?Vous devez être connecté pour effectuer cette action

Ajoutez votre commentaire ou des questions sur ce cours (Attention: Vous devez être connectés ou vous inscrire pour ajouter un commentaire)